1 an après le passage aux urnes !

Publié le par Animateur Fédéral

Quelques lignes pour rappeler qu'il y a un an jour pour jour , les Francais étaient appelés aux urnes pour se prononcer sur l'Avenir Européen . Refusant la Constitution face à tous les médias , à tous les "intellectuels" , à la majorité de la classe politique , les Français ont montré que l'Europe ne pouvait pas se construire en opposition avec leur volonté . Exprimant majoritairement  le besoin d'une Europe plus sociale , plus bénéfique aux peuples , ...les citoyens ont lancé un signal fort à la classe politique européenne . De plus , il ne faudrait  pas ingorer qu'une partie , bien que faible , du vote non faisant transparaitre une vision nationaliste et populiste dangereuse . Nous devons la garder en mémoire pour mieux l'attaquer dans les mois à venir en prévision de 2007 .

Un an plus tard , l'Europe fonctionne toujours , elle n'est pas morte contrairement à ce que l'on voulait nous faire croire . A quelques mois de l'éléction présidentielle , le débat sur l'Europe doit prendre une place importante , car , comme nous l'avons touours dit , l'Europe est notre Avenir . Le projet socialiste doit définir strictement sa vision européenne .Le MJS est toujours resté sur la même ligne politique vis à vis de l'Europe . C'est celle qui est exprimée dans notre proposition pour un traité social européen .

Une Europe plus sociale , bénéfique aux peuples et à leurs émancipations , une Europe plus juste , plus solidaire , ce sont des  objectifs nécessaires , c'est une vision d'avenir pour l'Europe !  

 

 

Commenter cet article

Cédric Fizet 04/06/2006 00:03

La concession dont je parlais aurait été d'accepter cette constitution imparfaite comme un progrès. La directive Bolkestein (qui aurait de toute façon été revue) et l'IVG (qui est certes une bonne cause, mais dont il faut reconnaître le caractère très sensible pour certains peuples du fait de leurs traditions religieuses) n'avaient rien à voir avec le Traité constitutionnel qui se proposait juste d'améliorer le fonctionnement des institutions de l'UE et de dire symboliquement qu'elle avait une constitution.
Le résultat aujourd'hui est que ce progrès qui était possible, qui était le fruit d'une longue et âpre négociation, et qui aurait eu l'accord d'une majorité des citoyens européens n'a pas été accompli et que nous en sommes toujours au même point qu'avant.
Cela dit, je suis d'accord sur un point, la construction européenne s'est faite trop longtemps trop à l'écart du peuple européen.

Aurélie 30/05/2006 21:39

Les sondages à la sortie des urnes l'an dernier étaient sans appel sur la proportion de votes se reconnaissant dans les idées populistes des Le Pen , De Villiers ,...Ces votes n'étaient absolument pas majoritaire...la très très majorité des sondés reconnaissaient vouloir une Europe plus sociale ,répondant plus à leur attente ....Mais ce ne serait pas une raison ignorer la frange de vote frontiste ...on sait de toute façon que dans chaque éléction (encore plus nationale que locale) il y a toujours la même proportion de votes extrémistes..C'est la triste réalité . Il y a eu bien sur le 21 Avril 2002 , mais il y a depuis une petite 20aines d'années une proportion plus ou moins constante de cette catégorie de votes .
Pour le vocabulaire "guerrier" ..le terme attaque ne s'applique pas aux élécteurs mais aux idées défendues par ces extrémistes et aux circonstances qui les renforcent ...Tu dois voir ce que je veux dire..toutes ses affaires , toutes ces médiatisations ,..Il faut également avoir une attitude pédagogique et ouverte pour faire avancer les mentalités , les idées ,...c'est ce que nous faisons tous les jours ! (au passage , encore ce midi d'ailleurs !)
Des concessions...mais lesquelles? Celles que nous demandaient la directive bolkestein? Non ! Ne pas demander la légalisation de l'IVG dans l'ensemble des pays européens pour ne pas choquer certains dirigeants ? Non ! Quelles sont les concessions qui seraient necessaires ??
L'Europe ne se fera pas sans l'accord et la coopération des peuples . Les politiques doivent s'attacher à comprendre les attentes de l'ensemble des Européens s'ils désirent laisser à notre génération une Europe en marche...
Que proposons nous??
Tu as surement lu notre propositon sur l'Europe pour 2007...ainsi que l'article suivant parlant de notre vision de l'Europe en collaboration avec les Jusos , jeunes socialistes Allemands...Car c'est comme cela que l'Europe avance , quand les citoyens se rapprochent et débattent ensemble.C'est pour cela aussi que le MJS prend une part très importante dans l'ECOSY : organisation europénne des jeunes socialistes...l'équivalent en bcp + mieux du PSE pour nos ainés .

Cédric Fizet 30/05/2006 01:06

" Une partie , bien que faible , du vote non faisant transparaitre une vision nationaliste et populiste dangereuse" - Merci de le reconnaître, mais quels chiffres avez-vous? Etes-vous certains qu'elle était si faible cette partie?
" Nous devons la garder en mémoire pour mieux l'attaquer dans les mois à venir " - Pourquoi ce vocabulaire guerrier? C'est vrai il faut avoir conscience et garder la mémoire de ce qu'expriment les autres (même si ce n'est pass évident), mais on devrait dire "pour comprendre leur point de vue et avancer ensemble", et non pour "attaquer".
" Le débat sur l'Europe doit prendre une place importante " - Tout à fait d'accord. Mais dans un débat il faut parfois faire des concessions. Que proposez-vous qui puisse réunir l'ensemble des peuples et des gouvernements européens?