Génocide arménien : le MJS dénonce le coup de trafalgar de la droite française et saisit les parlementaires

Publié le par Animateur Fédéral

 
 

Alors que l'opinion reste tourné vers l'affaire Clear stream ...l'assemblée nationale et les parlementaires UMP travaillent toujours !

L’UMP aura déployé une énergie conséquente pour ne pas avoir à se prononcer sur la proposition de loi visant à pénaliser la négation du génocide arménien.

Après avoir, non un certain succès, fait preuve d’obstruction, les députés UMP ont appelé Jean-Louis Debré à la rescousse. Le président de l’Assemblée nationale, contre toute attente, a levé prématurément la séance, privant ainsi les parlementaires d’un vote sur cet texte.

Enterrer cette proposition revient purement et simplement à emettre des doutes sur le génocide arménien. Indigne et inacceptable, cette position de la droite française fait honte, une fois encore, à la France.

La mémoire est un enjeu politique. C’est donc aux représentants du peuple de s’en occuper. A défaut, c’est dans une logique de concurrence des mémoires que la République s’enfonce et se développe le communautarisme.

Le Mouvement des jeunes socialistes partage la frustration et la colère des représentants du peuple arméniens venus à l’Assemblée nationale suivre les débats.

Le Mouvement des jeunes socialistes fera parvenir, en cette fin de semaine, à chacun des parlementaires français un courrier les interrogeant sur leur position personnelle concernant le génocide arménien. Le résultat de cette enquête sera publié sur internet . Vous pourrez le retrouver ici .

Le Parlement français fait preuve depuis plusieurs mois d’une grande immaturité qui nous inquiète particulièrement. Il est grand temps que les députés et sénateurs français redonnent au Parlement ses lettres de noblesse.

Commenter cet article

Jeune Pop02 20/05/2006 17:31

La proposition de loi socialiste ne fait que reprendre deux propositions de loi similaires déposées par le député UMP Eric RAOULT.
Ensuit les Socialistes ne sont pas non plus unanimes sur la question, d'ailleurs JM AYRAULT a fait part de ses extrêmes réserves tout comme J LANG.
"Aujourd’hui, le peuple arménien a recouvré une part de lui-même, perdue il y a 90 ans", a lancé Frédéric Dutoit (PCF).

Comme on peut le voir ce sujet va bien au dessus des clivages gauche-droite, et je ne trouve pas très malin ceux qui ne rejettent la faute que sur la droite, c'est encore une fois une preuve d'hypocrisie.
Pour ma part j'apporte mon soutien aux familles Arméniennes pour que soit  réprimé la négation de ce génocide de 1915.