Bolkestein light , c'est toujours du Bolkestein !

Publié le par Animateur Fédéral

 Le 16 février dernier, le parlement européen a dit OUI à la directive services dite Bolkestein ! Malgrè les amendements , les modifications , ...apportées au texte , la directive garde toute sa nocivité ! Tout ce qui faisait que nous étions contre ce texte est resté :

- pas d'harmonisation des législations 

- pas d'exclusion des "services d'interet économique général" du champ d'application de la directive

- pas d'exclusion explicite des services de l'eau et de l'enseignement du champ d'application de la directive

- pas de suppression du principe du pays d'origine : il est bien exclu de l'article 16 mais il est  toujours mentionné dans les considérants du texte laissant ainsi une porte ouverte à toute interprétation possible !

Bien sûr  , la mobilisation a permis d'alléger le texte . Mais cet allégement est encore trop inssufisant puisque notre but est sa suprresion pure et simple .

Le texte ainsi voté permet un interprétation large et crée ainsi   l'insécurité et de l'incertitude pour les salariés européens.

Alors , après cette brève analyse (quasi déprimante) , sachez que le texte n'est pas encore applicable .Le vote du 16 au parlement n'était qu'une 1ère lecture .

Nous devons donc rester toujours mobiliser pour affirmer notre refus total de cette directive allant totalement à l'encontre de notre vision de l'Europe !

Commenter cet article